Qu'est-ce qu'un stage ?

Un stage est une activité limitée dans le temps, destinée à vous impliquer dans un environnement professionnel (dans une entreprise ou une organisation) et à vous aider à acquérir une expérience de base dans un secteur donné. Généralement, un stage a lieu pendant les années scolaires ou universitaires ou peu de temps avant d’entrer dans le monde du travail.

Quels sont les types de stages qui existent ?

En Allemagne, il existe généralement trois types de stages : le stage pour les élèves (Schülerpraktikum), le stage obligatoire pour les universitaires (Pflichtpraktikum) et le stage volontaire.

Selon le type d'école, un stage pour élèves (Schülerpraktikum) se déroule généralement entre la huitième et la onzième année. Ce type de stage est souvent inclus dans le programme de ces niveaux de classe. Cela signifie qu'un tel stage est en principe obligatoire pour tous les élèves. Généralement , un stage pour élèves dure une à deux semaines et sert à aider les élèves dans leur orientation professionnelle.

Les stages obligatoires (Pflichtpraktikum) sont souvent inclus dans les programmes universitaires. Pour certaines filières spécifiques, vous devez faire un stage avant de commencer vos études universitaires. Le cours et la durée d'un stage obligatoire sont généralement déterminés dans les directives et règlements internes des universités. Un tel stage vise à améliorer l'orientation professionnelle des étudiants et à les aider à acquérir une expérience professionnelle dans leur domaine d’étude.

Toute personne souhaitant acquérir une expérience pratique ou se familiariser avec le travail d'une entreprise peut effectuer un stage volontaire. Généralement, un stage volontaire dure entre deux semaines et quelques mois.

Importance du stage

Un stage vous donne des informations nécessaires sur différents domaines professionnels ou d’entreprises et peut ainsi vous aider à choisir un meilleur emploi. Il peut également vous aider à établir une importante connexion avec une entreprise spécifique. Une telle connexion peut influencer positivement votre demande d’emploi dans la même entreprise, par exemple. En effectuant un stage, vous avez également de meilleures chances de trouver un emploi dans l’avenir, car les employeurs sauront que vous avez déjà acquis une première expérience professionnelle pendant votre stage. Si vous êtes au chômage, des types spécifiques de stages pourront vous aider à rendre votre CV plus intéressant, car ils combleront les trous et incluront des expériences de travail plus complètes et diversifiées pour attirer les employeurs.

Quel statut de résidence dois-je avoir pour faire un stage ?

Toutes les personnes - quel que soit leur statut de résidence - sont autorisées à effectuer un stage d'étudiant ou un stage obligatoire. S'il s'agit d'un stage volontaire, cela dépend de votre statut de résident. Dans ce cas, vous avez besoin d'un permis de séjour qui vous permet de travailler.

Les dispositions suivantes s'appliquent aux réfugiés :

  • Si vous avez un permis de séjour pour réfugiés, vous êtes en principe autorisé à effectuer un stage sans aucune restriction. Les réfugiés reconnus et les demandeurs d'asile également reconnus ont le plein droit à un accès au marché du travail, y compris les stages. Ceci, pendant toute la validité de leur permis de séjour.
  • Si vous avez une autorisation de séjour provisoire (Duldung), vous devez faire la demande d’un permis de travail auprès du bureau des étrangers avant de commencer un stage. Les fonctionnaires du bureau des étrangers examinent au cas par cas et déterminent si un permis de travail doit vous être délivré ou non. Afin d'obtenir l'approbation du bureau, vous devez d'abord trouver une place de stage dans une entreprise ou une organisation et ensuite faire la demande d’obtention d’un permis de travail pour ce stage spécifique.
  • Si vous êtes toujours dans la procédure d'asile, vous avez besoin d'un permis de travail de l’Office des citoyens étrangers avant de pouvoir commencer un stage. Trois mois après le dépôt de votre demande d'asile, vous pouvez faire la demande d’un permis de travail auprès dudit Office. Afin d'obtenir l'approbation du bureau, vous devez d'abord trouver une place de stage dans une entreprise ou une organisation et ensuite faire la demande d’obtention d’un permis de travail pour ce stage spécifique.

À retenir : si vous avez une tolérance (Duldung) ou un permis de séjour appelé “Aufenthaltsgestattung“ ou si vous vous êtes originaire d'un pays d'origine sûr et que vous avez demandé l'asile après le 31.08.2015, vous n’aurez pas droit au permis de travail. Actuellement les pays d'origine sûrs sont les suivants : Serbie, Macédoine, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Monténégro, Albanie, Ghana, Sénégal. Les personnes ayant une tolérance (Duldung) par manque de coopération rendant leur  expulsion impossible ou les personnes qui ne sont venues en Allemagne que pour recevoir des prestations de l'État ne reçoivent en principe pas de permis de travail pour un stage.

Quels sont mes droits en tant que stagiaire ?

Dans un stage volontaire de plus de trois mois, vous avez les mêmes droits qu'un employé en matière de salaire, de vacances et d'heures de travail. En d'autres termes, vous devez recevoir (au moins) le salaire minimum, être autorisé à prendre des vacances (deux jours par mois) et être traité sur le lieu de travail comme vos collègues employés. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans nos chapitres "Contrat de travail" et "Droits des employés". Pour les stages obligatoires il n'y a pas de lois spécifiques concernant les salaires et les vacances. Néanmoins, vos heures de travail ne doivent pas être différentes des heures de travail habituelles au sein de l'entreprise ou de l'organisation.

Vous avez également le droit d'apprendre des choses utiles pendant votre stage. Donc, si vous vous contentez de faire du café ou de rester devant la photocopieuse, vous devriez en parler à votre supérieur. Si vos tâches ne changent pas après cela, vous pouvez bien sûr interrompre votre stage ou annuler votre contrat de stage.

Après un stage, vous avez le droit de recevoir une attestation de stage. Dans cette attestation, l'entreprise ou l'organisation certifiera que vous avez effectué certaines activités pendant votre période de stage. L'entreprise ou l’organisation évaluera également votre performance et votre comportement social. Lors de la recherche d'emploi, la présentation d'une attestation de stage peut augmenter vos chances de décrocher un emploi.

Aurais-je de l’argent pendant mon stage ?

Les stages étudiants et les stages obligatoires ne doivent pas être rémunérés. Toutefois, votre prestataire de stage peut bien entendu vous verser un salaire. Si vous recevez un salaire pendant un stage obligatoire, il est généralement exonéré de l'assurance sociale. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans notre chapitre "Assurances sociales".

Lors d'un stage volontaire, vous recevrez généralement un salaire. Cependant, le montant de votre salaire mensuel sera décidé par l'entreprise ou l'organisation qui vous a engagé dans le stage. Si votre stage dure plus de trois mois, votre salaire ne devrait pas être inférieur au salaire minimum et l'entreprise ou l'organisation qui vous a engagé devrait alors contribuer à vos assurances santé et retraite. Si votre période de stage va au-delà de trois mois et génère un revenu supérieur à 450 euros par mois, vous devez vous aussi payer les cotisations d'assurance sociale.

Attention : Si votre stage dure plus de trois mois et génère un revenu supérieur à 450 € par mois, vous ne pouvez pas continuer à être couvert par une assurance familiale. Vous devez vous-même souscrire à une assurance maladie. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans notre chapitre "Assurance maladie".

Continuerais-je à recevoir l’aide financière (BAföG) pendant mon stage ?

Si vous commencez un stage obligatoire avant ou pendant vos années universitaires, vous aurez droit à l'aide financière destinée aux étudiants ou à BAföG. Si vous recevez un salaire qui dépasse les limites de revenus stipulées pour avoir droit à BAföG, vous ne recevrez en conséquence que moins ou pas du tout BAföG.

Si vous terminez un stage volontaire avant l'obtention de votre diplôme, vous n'aurez plus droit à BAföG. Mais si le stage volontaire a lieu pendant un semestre ou à temps partiel pendant la période d’études universitaires, vous serez toujours considéré comme ayant droit à BAföG. Cependant, si votre stage est rémunéré, la somme d’argent de BAföG que vous recevez sera réduit en conséquence. Si vous commencez un stage volontaire à plein temps pendant la période d’études universitaires ou si vous prenez un semestre de congé pour faire un stage volontaire, vous perdrez votre droit à BAföG.

Comment trouver une place de stage ?

Vous pouvez rechercher un stage approprié auprès de l'Agence fédérale pour l'emploi ou sur des sites web spéciaux réservés aux stages tels que www.praktikum.info, www.meinpraktikum.de, www.praktika.de, www.karriere.unicum.de, www.taledo.com, www.prabo.de. Également, vous pouvez directement contacter des entreprises et des organisations pour vous renseigner sur la possibilité d’obtention d'un stage. En principe, il n'est pas nécessaire d'avoir une expérience professionnelle pour postuler à un stage. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de montrer de l’intérêt et de la motivation. Pour mieux comprendre la procédure de demande de stage, consultez notre chapitre “Recherche et demande d'emploi“.

Si vous trouvez un stage, il est recommandé de signer un contrat de stage avec l'entreprise ou l'organisation concernée. Cependant, il faut savoir qu’un contrat de stage n'est pas prescrit par la loi allemande, donc il n’est pas obligatoire.

Veuillez noter que dans la plupart des entreprises et organisations, vous devez parler la langue allemande pour pouvoir travailler. Parfois, l’anglais suffit, mais pour la plupart des stages, il est important de bien parler l’allemand. Il existe plusieurs façons d’apprendre l’allemand ou d’améliorer ses compétences linguistiques. Pour plus d'informations, veuillez consulter le chapitre “Langue“ sur notre site.

Puis-je faire un stage en dépit des allocations de chômage ?

Oui. Cependant, l'Agence pour l'emploi ou “Jobcenter“ doit approuver votre stage. Cela arrive souvent lorsque le stage est supposé déboucher sur un emploi rémunéré soumis à des cotisations d'assurance sociale. Si votre stage n'est pas payé, vous pouvez continuer à recevoir des allocations de chômage. Si votre prime de stage dépasse 100 € (pour les allocations de chômage II) ou 165 € (pour les allocations de chômage I), vos allocations de chômage seront réduites en conséquence.