Quel statut de résidence dois-je avoir pour faire un stage ?

Toutes les personnes - quel que soit leur statut de résidence - sont autorisées à effectuer un stage d'étudiant ou un stage obligatoire. S'il s'agit d'un stage volontaire, cela dépend de votre statut de résident. Dans ce cas, vous avez besoin d'un permis de séjour qui vous permet de travailler.

Les dispositions suivantes s'appliquent aux réfugiés :

  • Si vous avez un permis de séjour pour réfugiés, vous êtes en principe autorisé à effectuer un stage sans aucune restriction. Les réfugiés reconnus et les demandeurs d'asile également reconnus ont le plein droit à un accès au marché du travail, y compris les stages. Ceci, pendant toute la validité de leur permis de séjour.
  • Si vous avez une autorisation de séjour provisoire (Duldung), vous devez faire la demande d’un permis de travail auprès du bureau des étrangers avant de commencer un stage. Les fonctionnaires du bureau des étrangers examinent au cas par cas et déterminent si un permis de travail doit vous être délivré ou non. Afin d'obtenir l'approbation du bureau, vous devez d'abord trouver une place de stage dans une entreprise ou une organisation et ensuite faire la demande d’obtention d’un permis de travail pour ce stage spécifique.
  • Si vous êtes toujours dans la procédure d'asile, vous avez besoin d'un permis de travail de l’Office des citoyens étrangers avant de pouvoir commencer un stage. Trois mois après le dépôt de votre demande d'asile, vous pouvez faire la demande d’un permis de travail auprès dudit Office. Afin d'obtenir l'approbation du bureau, vous devez d'abord trouver une place de stage dans une entreprise ou une organisation et ensuite faire la demande d’obtention d’un permis de travail pour ce stage spécifique.

À retenir : si vous avez une tolérance (Duldung) ou un permis de séjour appelé “Aufenthaltsgestattung“ ou si vous vous êtes originaire d'un pays d'origine sûr et que vous avez demandé l'asile après le 31.08.2015, vous n’aurez pas droit au permis de travail. Actuellement les pays d'origine sûrs sont les suivants : Serbie, Macédoine, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Monténégro, Albanie, Ghana, Sénégal. Les personnes ayant une tolérance (Duldung) par manque de coopération rendant leur  expulsion impossible ou les personnes qui ne sont venues en Allemagne que pour recevoir des prestations de l'État ne reçoivent en principe pas de permis de travail pour un stage.