Qu'est-ce qu’une crèche (Kindertagesstätte-Kita) ?

Les crèches, appelées “Kindertagesstätte“, en abrégé “Kita“ en Allemand sont des lieux où votre enfant et les enfants du même âge peuvent passer des journées sous la surveillance d'éducateurs qualifiés. Pendant ce temps, les enfants jouent, font de la gymnastique, peignent, font de l'artisanat et chantent ensemble. Ils apprennent aussi à s'entendre et à résoudre pacifiquement les querelles. En outre, les enfants des garderies se familiarisent avec la nature, la nutrition, la technologie, les autres personnes et la sécurité routière et se familiarisent avec les lettres et les chiffres. Les enfants de ces centres ont l'occasion de visiter des terrains de jeux, des théâtres et des bibliothèques et de célébrer des fêtes ensemble. Ils peuvent jouer à l'intérieur ou à l'extérieur, en été tout comme en hiver. Par conséquent, votre enfant a besoin de vêtements imperméables et qu’il peut salir sans ce que cela ne vous dérange.

Le mot "Kindertagesstätte" ou Kita est un terme collectif pour différentes formes de garde d'enfants. En général, il existe trois types distincts de garderies en Allemagne : la crèche (Kinderkrippe), le jardin d'enfants (Kindergarten) et la garderie (Kinderhort).

  • Les crèches sont destinées aux enfants de moins de trois ans.
  • Les jardins d'enfants sont destinés aux enfants de trois à sept ans.
  • En garderie, ce sont les enfants de l'école primaire qui sont pris en charge dans l'après-midi après les cours.

Qui s'occupe de mon enfant dans une crèche (Kita) ?

Le personnel de la crèche (Kita) est composé d'éducateurs (pas d'enseignants), c'est-à-dire de femmes et d'hommes qui ont suivi une formation pédagogique pour s'occuper de jeunes enfants. Les parents et les éducateurs échangent des idées sur le développement de l'enfant dans le cadre de ce que l'on appelle les "entretiens avec les parents" (Elterngesprächen). Il y a aussi des "soirées des rencontre des parents" (Elternabend), où les sujets essentiels liés à la crèche et aux enfants sont discutés avec tous les parents.

Quelle est la meilleure crèche (Kita) pour mon enfant ?

Il existe différents types de crèches en Allemagne : Certaines sont exploitées ou financées par les municipalités et d'autres sont privées. Il existe aussi des garderies qui poursuivent un concept pédagogique particulier ou qui se concentrent sur un domaine particulier, comme celles qui offrent une éducation musicale de base. En outre, il existe, par exemple, des "crèches intégratives" (integrative Kitas) dans lesquelles les enfants handicapés et non handicapés sont pris ensemble en charge et des "crèches bilingues" (bilinguale Kitas) dans lesquelles on parle non seulement l'allemand mais aussi une deuxième langue. En plus, il existe de nombreuses crèches dont le concept est basé sur une philosophie particulière, telle que "les jardins d’enfant Montessori " ou "les crèches Walddorf ". Et certaines crèches sont gérées par des églises.

Dans les petites communautés, il n'y a souvent qu'une ou deux crèches disponibles. Dans les grandes villes, le choix d'une crèche peut être plus compliqué. Tous les crèches proposent régulièrement des "journées portes ouvertes" au cours desquelles les parents intéressés peuvent visiter la crèche avec leurs enfants et discuter avec les éducateurs. Il est également nécessaire de demander aux autres parents ou voisins leurs recommandations. En plus, vous pouvez vous informer sur les différents portails de crèches tels que www.kita.de ou www.kindergarten-vergleich.de et rechercher une crèche (Kita) adaptée. Sur ces sites Web, vous trouverez généralement des informations sur les heures d'ouverture, les caractéristiques individuelles ainsi que les postes vacants éventuels.

Veuillez noter que : Vous n'avez pas besoin d'être membre d'une église pour inscrire votre enfant dans une crèche gérée par une église. Mais il est possible que la crèche soit impliquée dans la vie paroissiale de l'église et que votre enfant assiste régulièrement aux offices religieux.

Comment trouver une place pour mon enfant dans une crèche ?

Pour trouver une place dans une crèche communale, vous devez en faire la demande auprès du service d’assistance aux jeunes (Jugendamt). Vous y trouverez également de plus amples informations sur l'attribution des places dans les crèches. Sur jugendaemter.de, vous trouverez le service d’assistance aux jeunes qui s'occupe de votre enfant.

Au niveau du service d’assistance aux jeunes, vous recevrez une liste de toutes les crèches de votre zone d’habitation ainsi qu'un formulaire d'inscription que vous devrez remplir et retourner ensuite. Dans ce formulaire, vous devez indiquer, entre autres, la crèche que vous préférez pour votre enfant et choisir d'autres comme prochains choix appropriés.

Attention : S'il n'y a pas de place libre dans la crèche de votre choix, le service d’assistance aux jeunes peut également vous attribuer une place dans un autre crèche. Cependant, cette crèche ne doit pas être à plus de 5 km de votre lieu de résidence et doit être accessible en moins de 30 minutes par les transports publics.

Si vous voulez inscrire votre enfant dans une crèche privée, vous devez généralement vous y rendre et vous inscrire directement. Vous pouvez vous procurer les formulaires nécessaires pendant les heures d'ouverture, faire inscrire votre enfant sur place ou le mettre sur la liste d'attente.

Est-ce qu'une crèche est payante ?

Les coûts des garderies varient d’une crèche à une autre et d'une commune à l'autre. Les frais dépendent de plusieurs facteurs :

  • Temps de garde : Le nombre d'heures que votre enfant passe à la crèche ?
  • Revenu familial : Le montant d'argent que vous gagnez. Généralement, plus vous gagnez, plus vous devez payer.
  • Le nombre de frères et de sœurs que vous avez à la crèche : Plus il y a de frères et sœurs à la garderie, moins vous avez à payer pour chaque enfant.

En principe, une place dans une crèche gérée ou parrainée par la municipalité est moins chère que les crèches privées. Retenez que les coûts n’ont aucune influence sur la qualité de la garde. Ce n'est pas parce qu'une crèche coûte plus cher qu'elle est meilleure en termes de garde.

Dans certains États fédéraux, les crèches gérées ou parrainées par la municipalité sont partiellement gratuites :

  • À Berlin et à Hambourg : La crèche (Kita) est gratuite pour tous les enfants dès la naissance.
  • En Rheinland-Pfalz : La crèche est gratuite pour les enfants à partir de deux ans.
  • À Hessen et à Niedersachsen : Vous n'avez pas à payer de frais pour les enfants de plus de trois ans.
  • À Brandebourg et à Thüringen : Ici, l’année précédant la scolarisation de votre enfant est gratuite.
  • Tous les autres États : La crèche n'est pas gratuite.

Important : Même si la crèche est gratuite dans votre État, vous devez quand même payer une petite somme d'argent chaque mois pour la nourriture et les boissons. Si vous avez peu ou n’avez pas de revenu, vous pouvez recevoir une aide financière. Renseignez-vous auprès de l'agence pour l'emploi (Jobcenter) ou de l'office d'aide sociale (Sozialamt) pour savoir si vous avez droit à une telle aide.

Que faire si je n'ai pas les moyens de payer la crèche ?

Si vous avez de faibles revenus et n'avez pas les moyens de payer les frais de garde de la crèche, vous pouvez demander un "bon de garderie" (Kita-Gutschein) à l'Office d’assistance aux jeunes. Après avoir trouvé une crèche pour votre enfant, demandez (par écrit) le remboursement des frais à l'Office d’assistance aux jeunes compétent. Vous trouverez le formulaire de demande approprié sur la page d'accueil du “Jugendamt“ compétant ou vous pouvez vous le procurer directement à son bureau. Vous devez remplir le formulaire de demande et le soumettre (par courrier ou en personne) á l’office de protection aux jeunes, accompagné des documents suivants :

  • Preuve de vos revenus (par ex. les trois dernières fiches de paie ou un certificat du Jobcenter),
  • Une lettre de confirmation de la crèche et
  • Une notification des charges de la crèche

Le Bureau d’assistance aux jeunes vérifiera vos documents et, si vous êtes considéré comme quelqu’un qui a un faible revenu, il prendra en charge la totalité ou une partie du coût des frais de la crèche. Vous trouverez l'office d’assistance aux jeunes approprié sur jugendaemter.de.

Quand dois-je inscrire mon enfant dans une crèche ?

Dans certaines communes, il y a suffisamment de crèches, mais ce n'est pas souvent le cas dans d’autres. C'est donc l'endroit où vous vivez qui détermine la difficulté de trouver une crèche ou le meilleur moment pour y inscrire votre enfant. En général, il n'est pas facile de trouver une place dans une crèche. Il est donc important de faire inscrire son enfant le plus tôt possible dans une crèche. D’ailleurs, il est préférable de le faire inscrire immédiatement après la naissance.

Lors de l'inscription, vous devez préciser si votre enfant a besoin de services de garde à temps partiel ou à temps plein. Le temps partiel signifie que votre enfant sera pris en charge soit le matin jusqu'au déjeuner, soit le matin y compris le déjeuner ("offre prolongée du matin") ou seulement l'après-midi. La garde à temps plein signifie que votre enfant est pris en charge à la crèche à partir du matin jusque dans l'après-midi.

Si vous souhaitez envoyer votre enfant dans une crèche privée, il est encore plus important de vous inscrire tôt. D’ailleurs dans certaines crèches, il est préférable d’inscrire votre enfant sur la liste d'attente pendant la grossesse.

Mon enfant a trouvé une place dans une crèche. Quelle est la prochaine étape ?

Après qu'une crèche vous ait donné le feu vert, vous êtes généralement invité à un entretien préliminaire. Lors de cet entretien d'introduction, vous devez apporter le dossier médical (Untersuchungsheft) et le carnet de vaccination (Imfpass) de votre enfant. Dès que la crèche commence, votre enfant doit y assister régulièrement. Pendant les premières semaines, ce qu'on appelle la "période d'adaptation" (Eingewöhnungszeit) a lieu. Durant cette période, un parent passe plusieurs heures par jour avec l'enfant à la crèche, et chaque jour, votre enfant y reste un peu plus longtemps. Cette période se poursuit jusqu'à ce que l'enfant s'installe et se sente en sécurité tout seul. La période d'adaptation dure généralement plusieurs semaines.

Mon enfant n'a pas eu de place dans une crèche. Que faire ?

Depuis 2013, les enfants de plus de 12 mois ont légalement droit à une place dans une Kita, c'est-à-dire que l'État ou les communes sont tenus de fournir une place dans une garderie pour chaque enfant de plus d'un an. Malgré ce fait, malheureusement, beaucoup peinent à trouver une place, parce qu'il y a de moins en moins de places dans les crèches en Allemagne.

Si vous ne trouvez pas de crèche pour votre enfant, vous pouvez saisir le tribunal administratif (Verwaltungsgericht) de votre commune et réclamer une place dans une crèche ou des frais supplémentaires pour d'autres possibilités de garde. Si vous ne pouvez pas travailler ou ne pouvez travailler que quelques heures en raison de l'absence d'une crèche pour votre enfant, vous pouvez également demander une indemnisation. Pour ce faire, vous avez besoin d'une lettre d'avis dans laquelle l’Office d’assistance aux jeunes (Jugendamt) confirme que vous n'avez pas reçu d'option de garde d'enfants malgré votre inscription à temps. En principe, vous devez d'abord faire appel de la décision. Consultez la lettre d'avis pour savoir où et comment vous pouvez interjeter appel. Si votre recours est rejeté et qu'une garderie n'est pas proposée par la suite, vous pouvez introduire un recours devant le tribunal administratif. La commune assume le coût d'une telle poursuite. Toutefois, si vous décidez d'engager un avocat, vous devrez payer les frais applicables. Vous pouvez demander conseil à l'avance à un centre de conseil en matière de migration. Pour trouver un centre de conseil en migration compétant, consultez bamf.de.

Veuillez noter que : Les enfants de réfugiés âgés d'un an et plus ont droit à une place dans une crèche aussitôt qu'ils sortent du centre d'hébergement pour réfugiés.

Les enfants handicapés peuvent-ils fréquenter une crèche ?

Les enfants handicapés ou ayant des problèmes de développement peuvent également bénéficier d'une crèche. Ils sont pris en charge avec des enfants non handicapés. Il existe également des Kita spéciaux, principalement conçus pour répondre aux besoins des enfants atteints de sérieux handicaps. Le Bureau d’assistance aux jeunes peut vous fournir d'autres conseils à cet égard. Vous trouverez l’office d’assistance aux jeunes compétent sur jugendaemter.de.

Quelles sont les autres alternatives de garde en dehors de la crèche ?

Si vous ne trouvez pas de place pour votre enfant, ou si vous préférez que votre enfant soit pris en charge dans un petit groupe ou séparément, vous pouvez également engager une nourrice (Tagesmutter), un grand-mère/grand-père d’emprunt (Leih-Oma/Leih-Opa) ou une fille au pair pour garder votre enfant. Cependant, les nourrices, les grand-mères/grands-pères de substitution et les filles aux pairs ne sont généralement pas formés à la garde d'enfants.

Une nourrice s'occupe généralement de plusieurs enfants en même temps à son domicile. Son service est souvent plus cher que celui d'une crèche. Les grands-mères/grands-pères de substitution ou d’emprunt (Leih-Oma/Leih-Opa) sont des femmes ou des hommes âgés qui, généralement dans le cadre d'un mini-emploi, s'occupent des enfants d'une famille. Une “Leih-Oma“, à l’image d’une vraie grand-mère, est souvent impliquée dans la vie familiale, et son service est généralement plus abordable qu'une nourrice. Un ou une “au pair“ est une jeune personne qui vient en Allemagne pour quelques mois pour apprendre à connaître la langue et le pays. L'Au Pair vit avec vous à la maison et vous aide dans les travaux ménagers, y compris la garde de vos enfants.

Vous pouvez chercher une nourrice, une/un “Leih-Oma/Leih-Opa“ et des “aux pairs“ pour vos enfants sur www.betreut.de, où vous pouvez vous inscrire et faire la recherche d’une option appropriée gratuitement.