Que signifie le passage de mon entreprise au chômage partiel ?

Si une entreprise doit fermer à cause du coronavirus ou ne peut continuer à travailler que de façon limitée, l'employeur peut faire la demande du chômage partiel, appelé “Kurzarbeit“ auprès de l'Agence fédérale pour l'emploi. Le travail à temps partiel signifie que tous ou une partie des salariés travaillent moins ou ne travaillent plus du tout. Cependant, ils restent employés par leur entreprise et continuent à recevoir une partie de leur salaire. C'est ce qu'on appelle "Allocation de chômage partiel" (Kurzarbeitsgeld). L'allocation de chômage partiel est versée pour une période maximale de 24 mois et s'élève à 60 ou 67 % (si vous avez des enfants) de votre salaire net. Si votre temps de travail est réduit d'au moins 50 %, vous recevrez une indemnité de chômage partiel plus importante après 4 ou 7 mois de chômage partiel : Après 4 mois de chômage partiel, l'allocation de chômage partiel s'élève alors à 70 % ou 77 % de votre salaire net (si vous avez des enfants). À partir du 7e mois, vous recevrez 80 % ou 87 % de votre salaire net (si vous avez des enfants). Cette règle s'applique jusqu'au 31.12.2021.

L'allocation de chômage partiel est versée par l'Agence fédérale pour l'emploi et vise à protéger contre les licenciements pour raisons opérationnelles. L'employeur doit en faire la demande. Vous pouvez en savoir plus sur le travail à temps partiel sur le site de l'Agence fédérale pour l'emploi.

Notez que : le fait de bénéficier de l'indemnité de chômage partiel n'a pas d'effet négatif sur votre droit de séjour. Si votre permis de séjour indique que vous n'êtes pas autorisé à recevoir de l'argent de l'État et que vous bénéficiez maintenant d'indemnités pour travail de courte durée, vous n'avez pas à vous inquiéter. Votre permis de séjour reste valable.

Puis-je faire un travail secondaire pendant le chômage partiel ?

Oui, vous pouvez travailler à temps partiel pendant le chômage partiel. À partir du 1er mai, vous pouvez gagner jusqu'à concurrence de vos revenus antérieurs dans le cadre de votre emploi à temps partiel. Jusqu'à présent, le revenu supplémentaire a réduit l'allocation de chômage partiel si vous avez commencé à travailler à temps partiel après avoir reçu l'allocation de chômage partiel. Cela ne s'applique plus. Vous pouvez gagner jusqu'à concurrence de vos revenus antérieurs sans que cela ait une incidence sur le montant de votre allocation de courte durée. Ce règlement s'applique jusqu'au 31.12.2020.

Si vous n'avez pas de permis de travail général valide, renseignez-vous auprès du bureau de l'immigration compétent pour savoir si vous êtes autorisé à occuper un “Nebenjob“. Pour l'instant, vous ne pouvez le faire que par téléphone ou par courrier électronique.

Vous aurez plus sur le travail accessoire (Nebenjob) dans notre chapitre "Droits des employés". Quant au "Minijob", vous aurez plus d’informations dans notre chapitre "Mini-emploi".

Les travailleurs intérimaires reçoivent-ils aussi une allocation de chômage partiel ?

Depuis la crise du Coronavirus, les travailleurs intérimaires peuvent également bénéficier d'une allocation de chômage partiel. Vous avez des détails sur le chômage partiel dans la section "Que signifie le passage de mon entreprise au chômage partiel ?

Remarque : les travailleurs intérimaires ont également droit à des allocations de chômage. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans la section "Que dois-je faire si je suis licencié ou si je ne gagne que peu d'argent ?

Ceux qui suivent une formation, sont-ils aussi concernés par le chômage partiel ?

En règle générale, ceux qui suivent une formation ne sont pas concernés par le chômage partiel. L'entreprise doit d'abord envisager d'autres options, telles que le changement de programme d'études ou le transfert vers un autre service. Ce n'est que lorsque tout a été essayé que l'on peut également commander du travail à court terme pour les apprentis stagiaires. Dans ce cas, vous continuerez à recevoir votre rémunération complète de formation pendant au moins six semaines. Ce n'est qu'après ces six semaines que vous recevrez une indemnité pour travail de courte durée. Si l'allocation de chômage partiel ne suffit pas pour la subsistance, vous pourrez alors faire la demande de l’allocation de chômage supplémentaire 2. Dans la section "Que dois-je faire si je suis licencié ou si je ne gagne que peu d'argent“, vous aurez plus d’informations à ce sujet. 

En ce qui concerne le thème “ Corona et Formation“, vous aurez des informations sur le site ausbildung.de.