Est-ce qu’on peut me retirer mon permis ?

Si vous ignorez les règles importantes de la circulation, vous risquez de perdre votre permis de conduire. Il est important de faire à ce niveau une distinction entre une interdiction de conduire et le retrait du permis de conduire. Si on vous interdit de conduire, vous devez remettre votre permis de conduire pendant une certaine période (généralement quelques mois) au bureau des amendes (Bußgeldstelle). Vous n'êtes pas autorisé à conduire vous-même pendant cette période. C’est seulement après l'expiration du délai fixé que vous pourrez récupérer votre permis de conduire. Par contre, si votre permis de conduire est retiré, il perd sa validité. Cela signifie que vous n'êtes plus autorisé à conduire vous-même et que vous ne pouvez pas obtenir un nouveau permis de conduire pendant une certaine période (période de blocage). Si vous mettez en danger la circulation routière, si vous conduisez une voiture ivre ou si vous avez accumulé 8 points de pénalité, votre permis de conduire pourra être révoqué. Vous recevrez des points de pénalité pour diverses infractions aux règles. C’est le cas si vous conduisez trop vite là où il ne faut pas. Les points de pénalité sont appelés familièrement "Punkte in Flensburg" en allemand. Officiellement, le système qui collecte les points de pénalité est appelé registre d'aptitude à la conduite (Fahreignungsregister – FAER).

En ligne, vous trouverez sur "BußVatalog - BkatV" une liste des différentes infractions. Sur www.bussgeld-info.de vous trouverez un extrait des infractions les plus courantes.

Si votre permis vous a été retiré parce que vous conduisiez en état d’ébriété, c’est-à-dire, parce que vous êtes sous l’effet de l’alcool, de la drogue ou de médicaments, vous serez soumis à un test médical et psychologique, appelé plus communément “test d’idiotie“ (Idiotentest). Pour plus d’informations sur cet test médical, rendez-vous sur le site de TÜV Süd ou de la Dekra.

Remarque : Si vous passez un nouveau permis de conduire, une période d’essai de deux ans vous sera accordée. Si pendant la période d’essai, vous commettez une infraction au code de la route, vous devrez assister à un séminaire de consolidation et peut-être aussi à une consultation psychologique. En plus, votre période d’essai sera prolongée de deux ans. Si vous ne prenez pas part au séminaire de consolidation et au conseil, votre permis de conduire vous sera retiré. Voici quelques exemples d'infractions au code de la route qui peuvent conduire au retrait de votre permis de conduire : conduite à un feu rouge, conduite de nuit sans phares, conduite en état d'ébriété. Un mauvais stationnement n'est pas une infraction au code de la route. Si vous vous retrouvez dans un tel cas, vous n'aurez qu'à payer une amende.