Puis-je combiner les soins infirmiers prodigués par des membres de ma famille et les soins dispensés par un service de soins infirmiers ?

Oui, vous pouvez facilement être soigné par des membres de votre famille ou par un service de soins infirmiers. C'est logique, par exemple, si vos proches n'ont pas le temps 24 heures sur 24. Si vous cumulez les soins prodigués par des proches et les soins prodigués par un service de soins infirmiers et que vous n'utilisez pas entièrement les prestations en nature auxquelles vous avez droit (c'est-à-dire les frais payés par la caisse d'assurance dépendance pour le service de soins infirmiers), vous continuerez par percevoir une partie de l'allocation de soins à laquelle vous avez droit.

L'exemple suivant peut l'illustrer : Une personne prise en charge de grade 3 a droit à 545 € d'allocation de soins ou à 1.298 € de prestations en nature de soins. La personne commande un service de soins qui l'aide à se laver et à s'habiller le matin et coûte environ 310 € par mois. Cela correspond à 23,88% de 1.298 €. L'exigence du reliquat total de l'allocation matérielle de soins n'est pas utilisée, 76,12 % demeurent en vigueur. Ce pourcentage restant est transféré à l'allocation de soins, c'est-à-dire que la personne ayant besoin de soins reçoit une allocation de soins de 76,12 % en plus du soutien d'un service de soins. Cela représente 414,85 euros. L'allocation de soins est versée au prorata, la valeur totale des prestations étant globalement supérieure à 724,85 € (310 € + 414,85 €), comme si vous utilisiez uniquement l'allocation de soins.