Où et comment puis-je obtenir de l'aide en tant que demandeur d'asile ?

En raison de votre handicap, vous êtes considéré comme étant "particulièrement vulnérable" et cela vous confère des droits spéciaux. Lors de votre enregistrement en tant que demandeur d'asile, expliquez votre situation particulière aux employés. Si nécessaire, vous avez le droit d'être placé dans un logement spécial. Et vous avez droit à des soins médicaux adéquats. Parfois, vous pouvez aussi obtenir un peu plus d'argent pour vos besoins particuliers. Demandez conseil à un travailleur social dans votre logement ou à un centre de consultation, au cas où le personnel du centre d'accueil initial ne peut pas vous aider. Sur proasyl.de vous trouverez un centre de conseil dans votre zone.

Puis-je bénéficier de l'asile à cause de mon handicap ?

Un handicap ne constitue pas à lui seul un motif pour obtenir l'asile, le statut de réfugié ou une protection subsidiaire en Allemagne. Cependant, si vous êtes persécuté parce que vous êtes handicapé, cela peut être un motif d'asile, par exemple une reconnaissance en tant que réfugié (mais il faut impérativement que le handicap soit la raison de votre persécution). Si vous êtes traité de manière dégradante dans votre pays d'origine parce que vous êtes handicapé, cela peut être une raison pour bénéficier de la protection subsidiaire. Peu importe la gravité de votre handicap. Ce qui importe pour la procédure d'asile  est le fait que vous soyez persécuté ou maltraité parce que vous êtes handicapé. Si cette situation s'applique à vous, n'hésitez pas de vous adresser à un centre de conseils ou à un avocat. Vous pouvez trouver un centre de conseil près de chez vous sur proasyl.de. Vous trouverez des avocats sur rechtsberaterkonferenz.de. Pour plus sur la procédure d'asile, consultez notre chapitre "Procédure de demande d'asile".

Ai-je une autre chance d'obtenir un permis de séjour ?

Si vous avez besoin de soins médicaux réguliers que vous ne pouvez pas recevoir dans votre pays d'origine, le BAMF peut vous accorder une interdiction nationale d'expulsion. Avec une interdiction nationale d'expulsion, vous obtenez un permis de séjour d'un an. Ce permis de séjour peut être prolongé si votre situation ou celle dans votre pays d'origine ne change pas. Vous pouvez en savoir plus à ce sujet dans notre chapitre "Permis de séjour".

Si vous n'avez pas besoin de soins médicaux mais que vous ne pouvez pas travailler en raison de votre handicap et que ni votre pays d'origine ni votre famille ne vous soutient dans votre pays d'origine, vous pouvez également obtenir une interdiction nationale d’expulsion. Avec une interdiction nationale d'expulsion, vous obtenez un permis de séjour d'un an. Ce permis de séjour peut être prolongé si votre situation ou celle dans votre pays d'origine ne change pas..

Le BAMF vérifiera pendant la procédure d'asile si vous avez droit à une interdiction nationale d'expulsion. Apportez tous vos certificats médicaux allemands et étrangers de médecins et de cliniques à votre audition. Le BAMF examinera également de près la situation dans votre pays d'origine et vos possibilités dans ce pays. N’hésitez donc pas à demander conseils à l'avance à un centre de consultation ou à un avocat. Vous pouvez trouver un centre de conseil près de chez vous sur proasyl.de. Vous trouverez des avocats sur rechtsberaterkonferenz.de. Pour plus sur la procédure d'asile, consultez notre chapitre "Procédure de demande d'asile".

Puis-je obtenir un permis de séjour permanent malgré mon incapacité à travailler ?

En règle générale, vous ne pouvez pas obtenir de permis de séjour permanent tant que vous recevez un soutien financier de l'office d'aide sociale. Toutefois, si vous êtes invalide, une exception peut être faite à cette condition : Si votre handicap est la raison pour laquelle vous ne pouvez pas travailler, vous pouvez quand même obtenir un permis de séjour permanent. Toutefois, vous devez être en mesure de prouver votre incapacité à travailler avec des certificats de médecins.