Article 5 : Liberté d'expression et de la presse

"Toute personne a le droit d'exprimer et de diffuser librement son opinion par la parole, l'écrit et l'image, et de s'informer sans entrave auprès de sources généralement accessibles. La liberté de la presse et la liberté de reportage par la radio et le cinéma sont garanties. Pas de censure. Ces droits trouvent leurs limites dans les dispositions des lois générales, les dispositions légales de protection de la jeunesse et dans le droit à l'honneur personnel".

L'article 5 stipule que toute personne est libre d'exprimer son opinion et que les médias peuvent fonctionner librement. Personne ne peut interdire aux gens d'exprimer leur opinion ou de critiquer le gouvernement. Les médias sont également autorisés à faire des reportages sur tous les sujets. Personne ne peut interdire aux médias de faire des reportages sur un sujet particulier. Mais il y a une exception : personne ne peut violer les droits d'autrui. Par exemple, il est interdit de répandre la haine ou le mensonge ou d'insulter les autres. Parce que la haine n'est pas une opinion.

La liberté d'opinion et la liberté de la presse sont très importantes pour une démocratie. Sans la liberté de parler et de rendre compte de tout, les problèmes restent invisibles et la corruption et l'arbitraire peuvent se répandre sans entrave.