Quelles sont les conditions à remplir pour la naturalisation ?

Pour pouvoir prétendre à la nationalité allemande (Anspruchseinbürgerung), vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Vous devez être en possession d'un permis d'établissement ("Niederlassungserlaubnis") ou d'un permis de séjour qui vous donne droit à un permis d'établissement.
  • Vous résidez légalement en Allemagne depuis au moins huit ans.
  • Vous n'avez pas droit aux prestations de l'Agence pour l'emploi (JObcenter) ou du Bureau d'aide sociale (Sozialamt) et vous n'en bénéficiez d'aucune prestation.
  • Vous parlez allemand d’un niveau B1.
  • Vous avez réussi le test de naturalisation de l'ordre juridique et social allemand ou êtes titulaire d'un diplôme allemand de fin d'études secondaires.
  • Vous n'avez pas été condamné pour des crimes graves.
  • Vous déclarez à l'Office allemand des naturalisations (par écrit et oralement) votre engagement envers la Loi fondamentale allemande.
  • Vous n’avez qu’un seul conjoint ou une seule conjointe (Monogame)
  • Vous avez un passeport ou d'autres papiers (permis de conduire, acte de naissance ...) qui prouvent votre identité ou vous pouvez prouver que votre pays d'origine ne vous délivre aucun document.
  • Vous abandonnez ou avez déjà perdu votre ancienne nationalité. Pour en savoir plus à ce sujet, lisez la partie "Dois-je renoncer à mon ancienne nationalité ?

Si vous répondez à toutes ces exigences, en principe, votre demande doit être approuvée. Dans des cas exceptionnels, votre demande peut également être approuvée même si vous ne remplissez pas toutes les conditions préalables. C’est le cas par exemple si vous :

  • Partez en chômage brusque dû à des licenciements obligatoires
  • Êtes dans l’incapacité de travailler pour cause de garde d'enfants ou de formation professionnelle

Dans ces cas, vous pouvez demander la naturalisation même si vous bénéficiez de l'allocation de chômage II ou de l'aide sociale. Veuillez noter que : l'allocation de chômage I, l'allocation de logement ("Wohngeld"), le BAföG ou autre n'est généralement pas un obstacle à la naturalisation.