Voyage à l'étranger pour les réfugiés

Mettre à jour 23.09.2022

Suis-je autorisé à voyager à l'étranger ?

Voulez-vous faire votre valise et quitter l'Allemagne pour un moment ? Que votre voyage soit pour des raisons professionnelles ou familiales ou simplement pour des vacances à l'étranger, il n'est pas facile de savoir si vous êtes autorisé ou non à voyager à l'étranger en tant que réfugié en Allemagne. Ici, vous pouvez savoir si vous pouvez voyager dans un autre pays avec votre statut de résident et votre document de voyage.

Les étrangers en Allemagne sont généralement tenus d'avoir un passeport en cours de validité ou un document tenant lieu de passeport (Passersatz). En générale, la délivrance et le renouvellement des passeports est de la responsabilité de l'ambassade ou le consulat du pays d'origine. Toutefois, cela ne s'applique pas aux réfugiés reconnus et aux personnes ayant droit d'asile en vertu de la Convention de Genève relative au statut des réfugiés. Cela ne s’applique également pas aux apatrides et aux bénéficiaires de la protection subsidiaire ou d’une interdiction d'expulsion du territoire national. Il en va de même pour les personnes qui n'ont aucune possibilité raisonnable d'obtenir un passeport de leur pays d'origine. Ces groupes de personnes reçoivent généralement de l'Allemagne un document tenant lieu de passeport. Ce document se présente en trois formes :

  • Le document de voyage pour les réfugiés (Passeport bleu)
  • Le document de voyage pour les apatrides
  • Le document de voyage pour les étrangers

Le document de voyage pour les réfugiés est généralement délivré en même temps que votre permis de séjour au Bureau des étrangers. Trouvez de plus amples informations à ce sujet dans notre chapitre “Passeport bleu“. En tant qu'apatride ou étranger titulaire d'un permis de séjour en raison de la protection subsidiaire ou d'une interdiction d'expulsion nationale, vous devez demander un document de voyage pour étrangers et apatrides (passeport gris) auprès de l’Office des citoyens étrangers responsable de votre dossier. Pour ce faire, vous devez prouver qu'il n'est pas possible ou raisonnable pour vous d'obtenir un passeport auprès de vos autorités de votre pays d'origine. Sur le site bamf.de, vous trouverez l’Office des citoyens étrangers dont vous dépendez.

IMPORTANT : en raison de la pandémie de Coronavirus, plusieurs pays sont actuellement soumis à des interdictions d'entrée, des réglementations de quarantaine ou des avertissements aux voyageurs. Dans notre chapitre "Coronavirus - Voyages et séjour", vous aurez plus d’informations sur la réglementation en vigueur.

Suis-je autorisé à voyager à l’étranger ?

J'ai un document de voyage pour les réfugiés (Passeport bleu)

Trouvez toutes les informations importantes sur le document de voyage pour réfugiés dans notre chapitre “passeport bleu“.

J'ai un document de voyage pour étrangers ou apatrides (passeport gris)

Avec un document de voyage pour étrangers ou apatrides (passeport gris), vous pouvez normalement voyager à l'étranger. Cependant, pour la plupart des pays, vous avez besoin d'un visa. Et ce document n’est pas reconnu par tous les pays. Pour savoir si le pays dans lequel vous voulez voyager reconnaît votre document de voyage et peut vous délivrer un visa, vous devez vous renseigner auprès de l'ambassade de ce pays. Sur la dernière page de ce document du HCR, vous pouvez vérifier à l'avance si le pays dans lequel vous souhaitez voyager reconnaît le "passeport gris". Le succès de votre demande de visa dépend de plusieurs facteurs, tels que votre pays d'origine, votre nationalité, votre situation en Allemagne, ainsi que d'autres facteurs. Il est difficile de prédire si quelqu'un peut ou non obtenir un visa.

Avec un document de voyage pour étrangers ou apatrides (passeport gris), vous pouvez entrer dans les États Schengen sans visa et pouvez séjourner pendant trois mois. Sur auswaertiges-amt.de, vous trouverez les pays qui sont actuellement membres des États Schengen.

Veuillez remarquer que : Si vous voyagez dans votre pays d'origine alors que vous avez un permis de séjour basé sur la protection subsidiaire ou sur une interdiction d'expulsion du territoire national, vous pourriez perdre votre droit de séjour en Allemagne. Cela veut dire que si le Bureau des étrangers est au courant d’un tel voyage, il pourra engager une procédure de révocation et vous pourriez perdre votre droit de séjour en Allemagne.

J'ai un passeport de mon pays d'origine

Si vous bénéficiez d'une protection subsidiaire ou d'un permis de séjour en Allemagne en raison d'une interdiction d'expulsion nationale et que vous avez toujours un passeport valide de votre pays d'origine, vous pouvez voyager à l'étranger avec ce passeport, puis retourner en Allemagne avec votre permis de séjour. Savoir si vous avez besoin d'un visa pour le pays dans lequel vous souhaitez voyager dépend de votre pays d'origine.

Veuillez remarquer que : si vous voyagez dans votre pays d'origine alors que vous avez un permis de séjour basé sur la protection subsidiaire ou sur une interdiction d'expulsion du territoire national, vous pourriez perdre votre droit de séjour en Allemagne. Cela veut dire que si le Bureau des étrangers est au courant d’un tel voyage, il pourra engager une procédure de révocation de votre reconnaissance et vous pourriez perdre votre droit de séjour en Allemagne.

J'ai un titre de séjour (Aufenthaltsgestattung) ou une Duldung

Si votre procédure d'asile est en cours ou si vous avez une tolérance (Duldung), vous ne devez pas voyager à l'étranger. Si vous quittez l'Allemagne, vous perdrez votre titre de séjour (Aufenthaltsgestattung) ou votre Duldung et vous ne serez pas autorisé à rentrer en Allemagne.

Veuillez remarquer que : pour les élèves devant voyager avec les membres de leur classe, l’Office des citoyens étrangers peut faire une exception. Sur le site bamf.de, vous trouverez l’Office des citoyens étrangers dont vous dépendez.

Important

Si vous avez un permis de séjour en tant que demandeur d'asile reconnu, réfugié reconnu, bénéficiaire d'une protection subsidiaire ou d'une interdiction d'expulsion nationale, vous ne devriez pas voyager dans votre pays d'origine. Si l’Office des citoyens étrangers ou l’Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF) s’informe d’un tel voyage, ils peuvent entamer une procédure de révocation de votre reconnaissance et vous pourriez perdre votre droit de séjour en Allemagne.

Partner-Logos FR

Un projet de :
Fondé par :