Mini-emploi

Minijob
Mettre à jour 26.09.2022

Qu'est-ce qu'un "emploi à 450 €" ?

Des étudiants et des retraités aux mères/pères au foyer ou même aux employés, beaucoup commencent des "mini-emplois" ou des "emplois à 450 euros" pour gagner quelque chose de plus à côté. Ici, vous pouvez apprendre ce qu'est un mini-emploi et ce que vous devez considérer comme une personne ayant un mini-emploi.

Que dois-je savoir ?

Qu'est-ce qu'un mini-emploi ?

Un mini-emploi est un emploi marginal pour lequel vous ne pouvez pas gagner plus de 450 euros par mois - ou n'inclure qu'un emploi de courte durée pour quelques semaines ou quelques mois. Il existe donc, en principe, deux types de mini-emplois :

  • Le mini-emploi vous permet de gagner au maximum 450 euros par mois ou 5400 euros par an. Cependant, au cours de l’année, vous pouvez gagner plus de 450 euros certains mois et moins pour d’autres. L’essentiel est de ne dépasser 5 400 euros par an, cela, y compris les paiements uniques tels que le pécule de vacances ou la prime de Noël.
  • Quant à l’emploi dit de courte durée (Kurzfristigen Beschäftigung), vous devez travailler moins de trois mois (5 heures par semaine) ou 70 jours ouvrables (si vous travaillez moins de cinq jours par semaine) par an. Peu importe le montant de votre salaire pendant cette période. L’essentiel est de n’effectuez qu’un emploi de courte durée.
Où puis-je effectuer un mini-emploi ?

Vous pouvez avoir un mini-emploi dans une entreprise ou dans des ménages privés. De nombreux mini-emplois sont disponibles dans le secteur de la restauration, du commerce de détail ou du commerce. Dans les foyers privés, ils des mini-emplois comme, aide-ménagère, aide domestique ou baby-sitter.

Quels sont mes droits en tant que travailleur de mini-emploi ?

Le droit du travail s'applique aux mini-employés ainsi qu'aux autres employés, c'est-à-dire qu'en tant que mini-employé, vous avez également droit au salaire minimum légal et aux vacances. Vous pouvez en savoir plus sur vos droits en tant que salarié dans nos chapitres "Droits des employés en Allemagne" et “Contrat de travail“.

Quels sont les avantages d'un mini-emploi ?

Les mini-employés ne doivent pas payer de cotisations de sécurité sociale. C'est-à-dire qu'en tant que mini-employé, vous ne devez pas payer de cotisations pour les soins de longue durée et l'assurance chômage. Sur demande, vous pouvez également être exempté de l'assurance pension. Pour ce faire, vous devez demander à votre employeur de vous exempter de l'assurance pension obligatoire. Dans le cas contraire, une partie de votre salaire sera directement déduite et versée à l'assurance pension. En cotisant à l'assurance pension, vous gagnerez un peu moins, mais vous recevrez finalement une (petite) pension et pourrez prendre votre retraite relativement plus tôt. Vous trouverez de plus amples informations sur les pensions dans notre chapitre "La retraite en Allemagne".

Veuillez noter qu’en Allemagne, toute personne doit avoir une assurance maladie, y compris les mini-employés. Étant donné qu'un mini-emploi n'inclut pas les cotisations d'assurance sociale, vous devez trouver une autre option d'assurance maladie, par exemple, l'assurance familiale ou l'assurance maladie pour les étudiants. Dans le cas contraire, vous devez payer vous-même les cotisations ordinaires. À ce sujet, vous aurez plus d’informations dans notre chapitre "Assurance maladie".

Dois-je payer des impôts en tant que travailleur mini-emploi ?

En principe, les revenus tirés de mini-emplois sont également soumis à l'impôt.

Toutefois, pour les emplois d'un montant de 450 euros (Mini-emploi), on applique un impôt dit forfaitaire (pauschale Versteuerung), c'est-à-dire que votre employeur verse 2 % de votre salaire mensuel brut à titre d'impôt forfaitaire. En tant que mini-employé, vous n'avez aucune autre obligation fiscale.

Dans le cas d'un emploi de courte durée, il existe deux possibilités : l'imposition forfaitaire de 25 % du revenu (plus l'impôt de solidarité et, le cas échéant, l'impôt ecclésiastique) ou l'imposition individuelle par le biais d'une fiche d’impôt, appelée "Lohnsteuerkarte". En principe, l'imposition par le biais d'une "Lohnsteuerkarte" ou d'une carte d'impôt sur le revenu vous coûtera moins cher, car vous ne devrez payer des impôts que si vous gagnez plus que le revenu minimum (Grundsicherung). Plus d’informations à ce sujet dans nos chapitres "Le système fiscal allemand" et "Déclaration d'impôts".

Puis-je avoir plusieurs mini-emplois simultanément ?

Oui, vous le pouvez. Toutefois, n'oubliez pas que si vous gagnez plus de 450 euros par mois ou si vous travaillez plus de trois mois (ou 70 jours de travail) par an au total, vous ne serez plus considéré comme un mini-employé. Ce qui signifie, par exemple, que vous devez payer des cotisations de sécurité sociale.

Puis-je avoir un mini-emploi en plus de mon emploi à temps plein ?

Oui, mais votre employeur doit donner son accord. Tant que vous n'avez qu'un seul mini-emploi, le revenu qui en résulte est exonéré de cotisations de sécurité sociale. Toutefois, si vous avez plus d'un mini-emploi en plus de votre emploi à temps plein, tous les mini-emplois supplémentaires et votre emploi à temps plein sont pris en compte. Vous devrez alors payer des cotisations de sécurité sociale pour les mini-emplois supplémentaires.

Combien d'heures puis-je travailler en tant que mini-employé ?

Il n'y a pas de limite inférieure/supérieure pour votre nombre d'heures de travail. Il est seulement essentiel que vous ne dépassiez pas la limite de revenu de 450 euros ou (dans le cas d'un emploi de courte durée) la période de trois mois ou 70 jours de travail par an.

Que se passe-t-il si je gagne plus de 450 euros par mois ?

Si vous gagnez régulièrement plus de 450 euros par mois, votre emploi est considéré comme un "Midijob" plutôt qu’un mini-emploi. Les personnes qui ont un "Midijob" doivent payer des cotisations de sécurité sociale. Plus de détails à ce sujet dans la section "Qu'est-ce qu'un Midijob“ ?

Si vous gagnez plus d'argent pour des cas exceptionnels et imprévus (par exemple parce que vous remplaciez un collègue malade) et que cela ne s’est pas produit plus de trois fois par an, votre emploi sera toujours considéré comme un mini-emploi.

Puis-je avoir un mini-emploi tout en percevant des allocations de chômage I ou des prestations de Jobcenter ?

Oui. Si vous acceptez un mini-emploi alors que vous recevez des allocations de chômage I ou une aide financière de l'agence pour l'emploi, vous devez cependant tenir compte de certains éléments.

Si vous recevez des prestations de l'agence pour l'emploi :

  • Vous devez informer Jobcenter que vous avez trouvé un mini-emploi avant de commencer le travail. Dans le cas contraire, vos prestations seront réduites.
  • Les prestations de Jobcenter sont réduites en fonction de vos revenus supplémentaires. Vous pouvez gagner 100 euros par mois et 20 % de vos autres revenus supplémentaires. Tout ce que vous gagnez au-delà de cette somme sera déduit de votre allocation de chômage II. Ainsi, si vous gagnez par exemple 450 euros, vous n’êtes autorisé qu’à conserver 100 euros + 20 % des 350 euros (450 euros moins 100 euros). Donc, un total de 170 euros.

Si vous percevez des allocations de chômage I :

  • Vous devez informer Jobcenter que vous avez trouvé un mini-emploi avant de commencer le travail.
  • Vous pouvez travailler au maximum 14 heures et 59 minutes par semaine. Si vous travaillez 15 heures ou plus par semaine, vous n'êtes plus considéré comme chômeur et ne percevrez pas d'allocations de chômage I.
  • Votre allocation de chômage est réduite en fonction de vos revenus supplémentaires. Vous pouvez gagner 165 euros par mois lorsque vous percevez des allocations de chômage I. Tout ce que vous gagnez au-delà de cette somme sera déduit de vos allocations de chômage I.
Qu'est-ce que Midi-job ?

Lorsque votre revenu se situe entre 450,01 et 1300 euros par mois, votre emploi est considéré comme Midi-emploi (Midijob). Contrairement au mini-emploi, le Midijob est soumis aux cotisations de sécurité sociale. Toutefois, les employés des Midijobs versent moins de cotisations pour la retraite, la santé, les soins infirmiers et l'assurance chômage que les salariés réguliers. Les employés des Midijobs ont donc également droit à une couverture de retraite. Pour plus d’informations, consultez notre chapitre "La retraite en Allemagne".

Veuillez noter que : si vous avez plusieurs Midijobs, les salaires que vous percevrez pour tous ces emplois seront additionnés. Vous ne pourrez bénéficier du régime Midijob que si le total de vos salaires est inférieur à 1 300 euros. Si vous cumulez un mini-emploi et un Midijob, le mini-emploi reste exonéré de cotisations de sécurité sociale. Si vous avez plus d'un mini-emploi, les revenus résultant de tous les mini-emplois supplémentaires seront ajoutés à votre Midijob. Si vous gagnez plus de 1 300 euros au total, vous n'êtes plus considéré comme un employé de Midijob.

Important

Les mini-employés et les bénéficiaires du Midijob ont droit au salaire minimum légal. Vous pouvez en savoir plus sur le salaire minimum dans notre section "Contrat de travail".

Partner-Logos FR

Un projet de :
Fondé par :